Comment bien choisir son hébergement web ?

Lors de la conception de son site internet ou même de sa refonte, on se pose souvent la question du choix de l’hébergement web, c’est-à-dire la société à qui vous allez confier le stockage de vos fichiers et données pour votre site internet.

Choisir un hébergeur web n’est pas simple car il existe aujourd’hui une multitude d’hébergeur avec de nombreuses options et à des prix variés.
D’autant plus que prendre un mauvais hébergeur peut parfois être synonyme d’inaccessibilité fréquente de votre site et peut avoir des conséquences directes sur votre activité (surtout si vous avez un site e-commerce).

Dans cet article, nous vous aidons à décrypter les principales options et les critères importants à prendre en compte pour choisir votre hébergeur web.

nos-valeurs

1/ Les types d’hébergements

 

C’est une des premières questions à se poser.
Quel type d’hébergement prendre ?

Il en existe différents :

Un hébergement mutualisé va avoir pour principale caractéristique d’être partagé avec d’autres utilisateurs, donc d’autres entreprises.
Un serveur mutualisé est adapté si vous créez un site vitrine, ou un blog par exemple avec un trafic plus faible et qui ne demande pas beaucoup d’espace disque.
Ce serveur vous coutera moins cher et peut être une bonne solution si vous êtes une petite entreprise.

 Un hébergement dédié quant à lui sera mis à disposition pour un seul utilisateur et donc dédié à votre entreprise.
Vous aurez un système d’exploitation propre avec une sécurité plus forte.
Attention tout de même, car les prix peuvent vite monter et ce choix doit être réfléchit en fonction de votre besoin.
Ce serveur reste un bon choix pour les sites e-commerces et les sites avec un fort trafic.

 Un hébergement cloud va permettre d’utiliser des ressources cloud pour héberger votre site internet. Votre site ne sera tout simplement pas hébergé sur un seul serveur.
L’avantage c’est que l’hébergement aura plus de flexibilité et de bande passante. En cas de panne d’un serveur par exemple, un autre prendra directement le relais.
Choisissez un hébergement Cloud si vous avez un site internet avec des variantes de trafic et que votre site internet nécessite une conduite du service sans aucune interruption.

Le prix peut varier entre 10 et 35 euros par mois.

2/ Nom de domaine et email

 

À la création d’un site internet, vous ne disposez généralement pas de nom de domaine (le nom de l’adresse internet sur lequel va pointer votre site : nomdevotredomaine.com).

Vérifiez que l’enregistrement du nom de domaine soit compris dans les options par l’hébergeur.

Pour une meilleure facilité de gestion, il est conseillé de prendre votre hébergement web et votre nom de domaine en même temps et chez le même hébergeur.

Si vous avez déjà un nom de domaine chez un hébergeur, vous pouvez (sous conditions) transférer celui-ci chez l’hébergeur de votre choix pour mutualiser le tout.

De même, quelle que soit la taille de votre entreprise il est avantageux d’avoir une ou des adresse(s) email(s) associée(s) à votre nom de domaine.

Exemple : [email protected].

Ainsi vous pourrez avoir des adresses emails personnalisables et professionnelles. Ces adresses emails seront stockées sur le serveur de votre hébergeur web.

3/ Quantité de trafic et l’espace disque

 

Lors de la création de votre site, vous devez vous poser la question suivante :
Est-ce que mon site web va amener beaucoup de trafic ?

Plus votre site sera visité plus le trafic sera important.

Le trafic mensuel est la somme de tous les fichiers téléchargés par les internautes (pages, images, fichiers etc.) et varie en fonction du nombre de visiteurs sur votre site, des pages vues et du poids moyen de ces pages.
Si votre quantité de trafic est trop limitée, suivant l’hébergeur, il se peut que les pages de votre site mettent beaucoup trop de temps à charger ou dans le pire des cas que votre site ne soit plus accessible. Cela peut donc être risqué pour votre entreprise.
Aujourd’hui, les hébergeurs estiment le nombre approximatif de visites par mois et proposent des formules de base avec environ 25000 visites mensuelles.

Pour l’espace disque, vous devez estimer la taille totale des fichiers (pages, images, vidéos, etc) contenue dans votre site Internet.
Cela peut parfois être difficile à imaginer, alors les hébergeurs proposent généralement un espace disque suffisant.
En moyenne pour héberger 1 seul site sous 1 CMS avec peu de trafic, il vous faudra prévoir 10Go minimum.

4/ Assistance

 

Un site inaccessible par les utilisateurs peut engendrer :

  • Une mauvaise image de votre entreprise
  • Une perte de potentiel client, une baisse d’activité si vous possédez un site e-commerce
  • Un mauvais référencement naturel (SEO).

Il est donc avantageux que votre hébergeur vous garantisse une assistance technique rapide et efficace.
Généralement, les hébergeurs vous assurent un contact avec leur équipe technique 7j/7, 24h/24 que ce soit par chat, email ou directement par téléphone.

5/ Sécurité et sauvegardes

 

Quand vous optez pour un hébergeur, vous lui confiez votre site internet. C’est pourquoi l’hébergeur doit avoir une protection maximale pour éviter toutes difficultés.  Vérifiez donc dans votre formule qu’il y ait :

  • Des sauvegardes régulières de votre site internet en cas de problème ou de mauvaises manipulations.
  • Une haute sécurité réseau et serveur.
  • Une protection des data centers.

Important : Même si votre hébergeur vous garantit des sauvegardes régulières de vos fichiers et base de données il est nécessaire d’avoir une double sauvegarde de votre côté.

Si vous utilisez un CMS comme WordPress il existe des plugins comme Updraft plus qui feront des sauvegardes manuelles ou planifiées de vos plugins, de votre thème, fichiers et BDD.

6/ Notoriété, prix et localisation

 

Pour faire votre sélection, vous pouvez vous dirigez vers les prestataires les plus connus tels que OVH, Gandi, O2witch, Hostinger, Ionos.

Le prix des formules peut aussi être une orientation majeure dans votre prise de décision.

Ne vous focalisez pas trop sur le prix même s’il est parfois avantageux (des formules à 1€/mois) mais plus sur votre réel besoin.

Avantagez aussi les hébergeurs locaux qui ont leurs serveurs dans le même pays que vous.

Cela aura de gros bénéfices pour le temps de chargement de votre site.

Le petit plus + : Pour le bien-être de la planète pensez à regarder si votre hébergeur web prend en compte différents critères pour diminuer son empreinte carbone (indice d’efficacité énergétique, normes iso etc.) 

En bref

 

  • De nombreux critères entrent en jeu pour bien choisir son hébergeur, et ce n’est pas facile si l’on n’est pas du métier : n’hésitez pas à demander conseil au prestataire qui construit votre site ! 
  • Attention, le tarif ne doit pas être votre seul critère, analysez bien chacun des points listés ci-dessus !

Vous avez pour projet de créer un site internet ?

N’hésitez plus, réservez votre appel découverte avec Blandine pour en discuter !